Cookies policy: We use our own and third-party cookies to improve your navigation experience. By browsing this site, we assume you consent to us using them. More information here.
Accept

Vénus, l'astre le plus brillant après la Lune et le Soleil

Vénus par la sonde Venus Express
Vénus vue par la sonde Venus Express
Photo : ESA

Avez-vous déjà remarqué l'éclat fantastique de Vénus ? c'est un véritable phare qui surpasse de très loin l'éclat de toutes les étoiles. 


Appelée "étoile du berger" (bien qu'il s'agisse en réalité d'une planète), Vénus est visible même dans les lueurs du crépuscule ou de l'aube. Une planète fascinante...

Quand la voir ?

Vénus étant proche du Soleil, elle n'est jamais visible en plein milieu de la nuit : elle suit ou précède le Soleil dans sa course dans le ciel, ce qui la rend visible tantôt en début de soirée, tantôt en fin de nuit.

La période septembre à décembre 2013 est particulièrement favorable, car Vénus est bien visible en début de soirée au-dessus de l'horizon Sud-Ouest. C'est que Vénus est alors bien "écartée" du Soleil vue depuis la Terre. On appel cet écart élongation, il atteind un maximum le 1er novembre 2013.

Les conditions de visibilité de Vénus changent fréquemment, au gré de ses mouvements et de ceux de la Terre autour du Soleil. Ainsi, la période favorable suivante sera de février à mai 2014: Vénus sera de nouveau bien visible, mais le matin.

Comment la repérer ?

C'est simplissime ! Il suffit de savoir que Vénus est visible à l'aube vers l'est, du côté du Soleil levant donc. Et comme elle surpasse en éclat toutes les astres visibles à part la Lune et le Soleil, impossible de se tromper ! à moins bien sûr de voir un avion ou certains satellites artificiels très brillants (ISS, Iridium), mais dans ce cas n'oubliez pas que ces objets bougent rapidement dans le ciel, alors que Vénus semble fixe.

Vraiment fixe ? Fixe pendant quelques minutes d'observation bien sûr. Ensuite, on s'aperçoit qu'elle suit un mouvement d'est en ouest, en raison de la rotation de la Terre. De plus, Vénus change assez rapidement de position au fil des semaines par rapport aux autres astres (étoiles, planètes, Lune).


Observer Vénus

à l'oeil nu

L'éclat de Vénus est en soi un spectacle qui ne nécessite aucun instrument pour être apprécié. Mais on en profite encore mieux lorsque Vénus se rapproche de la Lune ou d'autres planètes, créant une scène particulièrement esthétique surtout lorsque l'aube (ou le crépuscule) offre un beau fond coloré.


Rapprochement Lune-Vénus
Rapprochement Lune-Vénus dans les leurs du crépuscule (Vénus en haut à gauche)
photo : Gérard Bauza

avec un instrument

La forme de croissant de Vénus
La forme de croissant de Vénus
Image élaborée avec le logiciel Stellarium

Un petit télescope ou une lunette révèle immédiatement qu'il ne s'agit pas d'une étoile, mais une planète : elle prend la forme d'un disque ou d'un croissant, alors que les étoiles gardent un aspect ponctuel même à fort grossissement.

Cette forme de croissant est toujours amusante à voir, car on dirait une Lune miniature ! C'est le phénomène des phases, exactement comme pour la Lune. Le phénomène est bien visible sur la période septembre-décembre 2013, avec Vénus qui prend une forme de "demi-lune" début novembre puis une forme de croissant qui va en s'affinant en décembre.

Malheureusement, il n'y a pas grand chose à voir à sa surface, car elle est constammentrecouverte de nuages blancs. Ce sont eux qui lui donnent son éclat si particulier !


Vénus, c'est quoi ?

Vénus est une planète rocheuse (tellurique) qui est souvent comparée à la Terre, car sa composition chimique est proche, ses paysages comportent des plaines, des montagnes, des volcans... et elle a presque la même taille que notre planète: son diamètre est de 12104 km, soit 0,9 fois celui de la Terre.

Mais la comparaison trouve vite ses limites, car il y règne des conditions infernales : non seulement la température y dépasse les 400°C en raison d'un intense effet de serre, mais son atmosphère est un mélange particulièrement irrespirable : essentiellement du CO2 (96% !), agrémenté d'un peu d'acide sulfurique, d'acide chlorhydrique, de souffre...

Paysage vénusien
Montagnes et volcans vus par la sonde Magellan
image radar en fausses couleurs (seul le radar peut percer la couche nuageuse de Vénus)
Crédit : NASA

Vénus et le Soleil Triply Ultraviolet 
Crédit image: NASA / SDO AIA et l', Eve, et des équipes d'IHM; Composition numérique: Peter L. Dove

Nuages, les oiseaux, la Lune, Vénus 
image Crédit & Copyright: Isaac Gutiérrez Pascual (Espagne)

Transit of venus 2012

24 Aug, 2016
Comments
Convert?w=220&h=220&fit=crop&cache=true
over 5 years ago

Convert?w=220&h=220&fit=crop&cache=true
over 5 years ago

Convert?w=220&h=220&fit=crop&cache=true
over 5 years ago

Ratings
(2 votes)
Your rating