Le parc national de Kakadu est un parc naturel situé en Australie, avec une multitude d'espèces animales typiques (crocodiles,

oiseaux…). C'est l'un des sites classés sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco à la fois comme « paysage naturel » et

« paysage culturel ».

Kakadu National Park, Northern Territory, Australia

Crocodile at Yellow Water Billabong in Kakadu National Park

Parc national de Kakadu


Le parc constitue une réserve archéologique

et ethnologique unique au monde car les

terres sur lesquelles il s’étend ont été

habitées en permanence depuis 40 000 ans.


Des vestiges provenant des chasseurs et

des pêcheurs du néolithique jusqu’aux

aborigènes qui l’habitent encore au XXe

siècle, il présente une histoire des

techniques et des comportements illustrée

par des peintures et des pictogrammes.

Rock art, Kakadu National Park, Northern Territory  Australia

Aboriginal rock art: Hunter with spear and atlatl killing kangaroo, Nanguluwur Gallery - Kakadu National Park, Northern Territory


C’est le meilleur exemple d’un ensemble

d’écosystèmes, depuis les laisses intertidales

jusqu’aux plateaux, en passant par les plaines

inondées et les basses terres, habitats d’un

grand nombre d’espèces rares ou

endémiques de la flore et de la faune.

Faune

Le parc abrite une faune diversifiée :

  • Des milliers d'espèces d'insectes,
  • 55 de poissons d'eau douce,
  • 25 d'amphibiens, des reptiles (crocodiles (dont le crocodile de Johnston et des estuaires) et serpents),
  • plus de 280 espèces d'oiseaux (parmi lesquels le Dendrocygne d'Eyton, le Tadorne radjah, le Milan noir, le Milan siffleur, le Pygargue blagre, l'Oedicnème bridé, la Colombine rufipenne, le Loriquet à tête bleue, le Guêpier arc-en-ciel et le Martin-chasseur à ailes bleues)
  • et plus de 60 de mammifères.

Dans ce parc national, le plus grand

d’Australie, vous trouverez des

escarpements rocheux, une forêt vierge

luxuriante et des galeries d’art rupestres

vieilles de presque 50 000 ans.  Apprenez

tout sur la culture aborigène locale auprès

des propriétaires traditionnels, le peuple

Bininj/Mungguy.  Admirez les millions

d’oiseaux migrateurs parmi les marais.  Allez

voir des nénuphars délicats et des crocodiles

préhistoriques, des chutes d’eau au bruit

assourdissant et des trous d’eau

étincelante.  Faites l’expérience de la magie

de Kakadu, qui offre six saisons

incroyablement différentes.  Des nénuphars

délicats aux crocodiles préhistoriques,

Kakadu est une tapisserie de trésors qui ne demandent qu’à être explorés. 

Avec une flore et une faune aussi anciennes que rares

Prenez le sentier de Gubarra Pools Walk pour passer devant des falaises de grès et dans des forêts vierges ombragées ou celui de Bubba Walk, à travers des marais entourés de niaoulis, de pandanus, de cycas et de lotus.  Admirez les spectaculaires chutes d’eau de Jim Jim, qui se déversent sur une hauteur de plus de 250 mètres.  Faites un tour en bateau sur la rivière d’East Alligator et la Yellow Water pour voir en passant des crocodiles, des barramundis et des oiseaux tels que des oies sauvages, des grues brolgas, des jabirus et aigles de mer à ventre blanc.  Regardez les poules d’eau, en particulier le jacana à crête, nommé « jesus bird » (oiseau Jésus) parce qu’il semble marcher sur l’eau, voler entre les massifs de nénuphars.


On trouve à Kakadu un quart de

toutes les espèces australiennes de

poissons d’eau douce et plus d’un

tiers des espèces australiennes

d’oiseaux.

Les ressources

Le parc national de Kakadu, en Australie,

dispose de 10 % des réserves mondiales

d'uranium, ces réserves sont déjà exploitées

par la mine d'uranium Ranger.


À l'intérieur du parc de Kakadu, le territoire

de Koongarra en avait pourtant été exclu en

1979 afin de permettre l'exploitation de

ressources d'uranium1. Jeffrey Lee,

propriétaire traditionnel de Koongarra,

territoire du clan Djok, a refusé les offres

d'Areva et a préféré que ce territoire soit

classé par l'Unesco et intégré au parc

national de Kakadu.

Il est important de respecter ces terres

sacrées qui signifient beaucoup pour ce

peuple qui a beaucoup souffert de la

colonisation. Si vous souhaitez vous rendre

au parc national, prenez l’autobus, le

meilleur moyen pour faire un voyage pas

cher et surtout pour découvrir l'Australie

authentique. Et puis évitez les hotels,

profitez de la nature environnante -

débarquez avec votre matériel de camping

car vous trouverez très facilement des

emplacements destinés au camping.



ll est bon de savoir que le peuple

aborigène croit que Kakadu a été

façonnée par leurs ancêtres spirituels lors

de la création du monde. Ces ancêtres, ou

«peuple premier » auraient voyagé à

travers le pays et participer à la création des

du peuple aborigène Bininj- Mungguy.

Cette croyance sacrée est très importante

pour les indigènes. Leurs ancêtres leurs

auraient enseignés des règles, coutumes et

rites tels que la cérémonie, la langue, la

parenté et les connaissances du monde

naturel afin qu’ils apprennent à vivre et

s’occuper de leur terre.


Et pour la petite histoire, le nom "Kakadu"

provient d'une langue autochtone des

plaines appelé Gagudju qui a été l'une des

langues les plus parlées dans le nord du parc

au début du XXe siècle. Bien que les langues

tels que le Gagudju et le Limilngansoient

en voie d’extinction, les descendants de ces

tribus vivent encore au cœur de Kakadu.

Comments
Convert?w=220&h=220&fit=crop&cache=true
over 6 years ago

Convert?w=220&h=220&fit=crop&cache=true
over 7 years ago

Convert?w=220&h=220&fit=crop&cache=true
over 7 years ago

Convert?w=220&h=220&fit=crop&cache=true
over 7 years ago

Picture?type=large
over 7 years ago

Ratings
(1 vote)
Your rating