Cookies policy: We use our own and third-party cookies to improve your navigation experience. By browsing this site, we assume you consent to us using them. More information here.
Accept

Les vidéos de Tatia PIlieva

.
0
0
47 visits

Quelques mois après s'être fait connaître avec "First Kiss", une vidéo où l'on pouvait voir des inconnus en train de s'embrasser,

Tatia Pilieva récidive avec "Undress Me". Le concept, similaire, est cependant poussé un peu plus loin, puisque la réalisatrice

géorgienne a cette fois demandé à des inconnus de se déshabiller mutuellement !


Ils ont demandé à vingt étrangers de s'embrasser pour la première fois ...

Voici un aperçu de son premier long métrage, FOREVER. Vedettes Deborah Ann Woll, Luke Grimes, John Diehl, Rhys Coiro, Jill Larson, Seth Gabel, Shanola Hampton, Ioan Gruffudd, Jake McLaughlin, Rain Phoenix, Marianna Palka ...

Ils ont demandé à des étrangers de se déshabiller et de se mettre au lit.

Ils sont beaux, une vingtaine d’hommes et de femmes qui ne se connaissent pas. Ils ont accepté la consigne de la réalisatrice, Tatia

Pilieva: «Déshabillez-vous.» Dans la pièce, un lit blanc une place à barreaux, classique, une ambiance soft, une lumière neutre, mais

douce. Tout se passera dans l’intimité de ce décor.


Court métrage de 3’30, Undress Me a été réalisé pour le lancement de la saison 2 de la série Masters of Sex -dont le premier

épisode a été diffusé en France lundi 14 juillet sur OCS City. Pour ceux qui auraient raté la première saison, la série de Michelle

Ashford raconte l’histoire vraie de William Masters, chercheur «spécialiste de la fertilité», qui dans les années 50, étudie la sexualité

et le plaisir féminin avec son «assistante», Virgina Johnson. Autant que le sujet lui-même, les méthodes de Masters et Johnson firent

scandale puisqu’ils demandèrent à des volontaires qui ne se connaissaient pas d’avoir des relations sexuelles sous leurs regards

scientifiques. Le traitement qu’en donne Ashford est pudique sans être puritain, et d’une grande qualité esthétique.  

Ratings
(0 votes)
Your rating
Collected
Jenni
Jenni