Política de cookies: Usamos cookies propias y de terceros para mejorar tu experiencia de navegación. Si continúas navegando por esta web, entendemos que aceptas su uso. Más información aquí.
Aceptar

Les Mystérieuses Cités d´Or

Les Mystérieuses Cités d’or « Esteban, l'enfant du Soleil ») est un feuilleton télévisé d’animation franco-japonais en 39 épisodes de 28 minutes. C’est une adaptation très libre du roman The King’s Fifth (La route de l’or) de Scott O’Dell.
6.75
3
3
60 visitas

Le 16eme siècle. Des quatre coins de l'Europe, de gigantesques voiliers partent a la conquête du Nouveau Monde. A bord de ces navires des hommes avides de rêves, d'aventure et d'espace, a la recherche de fortune. Qui n'a jamais rêvé de ces mondes souterrains, de ces mers lointaines peuplées de légendes ou d'une richesse soudaine qui se conquerrait au détour d'un chemin de la Cordillère des Andes ? Qui n'a jamais souhaite voir le soleil souverain guider ses pas, au coeur du pays Inca, vers la richesse et l'histoire des Mystérieuses Cites d'Or !

Enfant du soleil Tu parcours la terre le ciel Cherche ton chemin C'est ta vie, c'est ton destin Et le jour, la nuit Avec tes deux meilleurs amis A bord du Grand Condor Tu recherches les Cites d'Or

ah ah ah ah ah Esteban, Zia, Tao les Cites d'Or aaaah ah ah ah ah Esteban, Zia, Tao les Cites d'Or

Tou-dou dou-dou dou Ah ah ah Tou-dou dou-dou dou les Cites d'Or

Enfant du soleil Ton destin est sans pareil L'aventure t'appelle N'attends pas et cours vers elle ...

aaaah ah ah ah ah Esteban, Zia, Tao les Cites d'Or

PICHU

Indissociable de Tao, Pichu est un perroquet savant qui remplit accessoirement le rôle de chien de garde, de " va chercher ci, va chercher ça... " et qui a occasionnellement un rôle humoristique. Il peut produire des énoncés avec sujet/verbe/complément, ce qui est assez rare pour un animal de cette espèce (!)... ceci étant dit, sa phrase de prédilection est quand même " alerrrrte, alerrrrte ! " !

GASPARD & GOMEZ

Ce sont les premiers " méchants " que rencontreront les enfants sur leur route. Présent dès le premier épisode, le commandant Gomez agit sous les ordres de Pizarro ; ce dernier l'a chargé de mener à bien une mission de première importance : enlever Zia à la reine et la ramener au Nouveau Monde. C'est un fin stratège qui complote sans cesse pour atteindre ses fins. Gaspard est quant à lui le capitaine de la garde, et il est nettement moins rusé : son physique trahit sa passion pour le combat et il ne se sent à l'aise qu'à la tête d'une armée. Son caractère bourru lui donne cependant à maintes reprises un rôle humoristique.

Ces deux personnages sont bien entendu uniquement motivés par l'or et n'ont de cesse qu'à mettre des bâtons dans les roues des héros. Pourtant, à force d'échecs cuisants, ils seront répudiés par Pizarro et condamnés à errer sur le Nouveau Continent. C'est d'ailleurs à ce moment qu'ils viendront en aide aux enfants, n'ayant plus de but précis et n'agissant plus sous les ordres de l'Espagne.

A cause de leur cupidité ils connaîtront un sort tragique: employés à amasser d'énormes pépites, ils périront dans un mélange de lave et d'or en fusion lors de la destruction de la cité.

PAPA CAMAYO

Papa Camayo a été séparé de sa fille Zia lorsque les troupes de Pizarro vinrent mettre son village de Puna à feu et à sang dans l'espoir de lui soutirer quelque information sur les Cités d'Or. Cet événement bouleversa la vie du vieux prêtre tant et si bien qu'il décida de devancer les Espagnols dans leur quête de ces villes légendaires... Au bout d'années de recherche il atteint enfin la Cité et établit près d'elle le village du Nouveau Soleil, où il remplit un rôle de gardien. En effet, sur sa route Papa Camayo a trouvé des ennemis sensiblement plus dangereux que les Européens : Ménator et sa tribu Olmèque basée à la montagne du Bouclier Fumant a lui aussi des vues sur le trésor de la Cité d'Or !

C'est justement une flèche Olmèque qui aura raison du vieil homme lors d'un ultime combat... Papa Camayo emporte avec lui bien des secrets et nous ne saurons pas d'où sa famille tenait le médaillon qu'il a à son tour légué à sa fille... Connaissait-il le père d'Esteban ? C'est fort probable car en tant que gardien il devait lui aussi être au courant de ce qui se passait à la Cité d'Or.

PICHU

GASPAR ET GOMEZ

ESTEBAN

Il y a de cela douze années, un étranger venu de la mer de l'Ouest atteignit les côtes du continent du peuple inca. Cet homme, au passé inconnu, tomba amoureux d'une vestale du Soleil. De cet amour interdit - les vestales étant et devant demeurer les vierges de l'astre divin - naquit un enfant à la peau singulièrement blanche.

A compter de ce jour, Inti, le dieu soleil furieux, se cacha derrière les nuages. Pour apaiser sa colère, les Incas prirent parti de sacrifier la mère du nouveau né et de le renvoyer, lui et son père, sur un bâteau qu'ils construisirent à cet effet.

Mais l'embarcation subit la tempête et fit naufrage. Pourtant, le destin avait voulu que l'enfant survive : dans son malheur, l'étranger eût le temps de confier son fils à un marin dont le navire passait dans les environs. Ce marin se nommait Mendoza, et lorsqu'il mit l'enfant dans les bras de Magellan, le commandant du navire, et que celui-ci le leva au ciel, un miracle se produisit : le ciel s'éclaircit, et les nuages épais cédèrent à un soleil salvateur. Cette réputation d' " Enfant du Soleil " poursuivit Esteban jusqu'en Espagne, où il fut confié à la garde du père Rodriguez.

De cette aventure, Esteban garde une trace : son médaillon, formé d'un croissant de lune embrassant le blason du soleil. A ce sujet, son père avait proféré que ces mystérieuses inscriptions indiquaient l'endroit où se trouvait la première Cité d'Or : au croisement des chemins d'une certaine étoile et du soleil. Mais Esteban ne pourra pas courir à l'aventure seul, car Mendoza garde toujours sur lui le blason du soleil, qu'il a détaché de son pendentif juste après l'avoir sauvé des eaux.

PAPA CAMAYO

LE PROPHETE VOYAGEUR

SANCHO ET PEDRO

ZIA

A douze ans, Zia a déjà eu une vie riche en rebondissements: alors qu'elle n'avait que 7 ans, elle fut enlevée par Pizarro qui l'offrit à la reine Isabelle, après qu'il ait mis son village à feu et à sang dans l'espoir de soutirer de son père des informations sur les cités d'or. Si l'origine du médaillon d'Esteban reste mystérieuse, on apprend que dans la famille de Zia, on le transmet à la première fille de génération en génération.

Avec une personnalité timide et effacée, Zia demeure le second rôle, détentrice de la deuxième clef des cités d'or. Elle voue une "amitié-amoureuse" à Esteban et elle ressent une profonde aversion envers les Espagnols cupides qu'elle a vus s'approprier les richesses de son pays en asservissant et massacrant son peuple. C'est sans doute pourquoi elle se méfie de Mendoza, qui l'a a son tour enlevée à la reine et embarquée de force sur l'Esperanza, aux côtés d'Esteban.

Zia est enviée par les Espagnols pour ses nombreuses connaissances sur sa civilisation, et surtout pour sa capacité à lire les quipus, l'écriture des incas. Son village, Puna, se trouve dans la région de Shimon, à l'intérieur des terres du Nouveau Monde; et bien qu'elle l'ait quitté toute jeune, elle parviendra à retrouver son chemin et à revenir à lui.

TAO

Il se dit le dernier descendant de l'Empire de Mu, empire prospère et technologiquement avancé qui régnait lorsque les continents ne formaient qu'un, il y a des millénaires. Ayant le même âge que les deux autres, Tao perdit son père très jeune et dû donc achever seul la construction des cabanes dans son arbre géant, que son grand-père avait commencé bien avant.

Tao avait appris de son père qu'un jour précis, une fille aux yeux noirs arriverait par la mer, et qu'elle le guiderait vers les cités d'or. C'est pourquoi il n'hésite pas à montrer à Zia l'ensemble de ses possessions: de nombreuses reliques, vestiges du temps passé, une encyclopédie rédigée en langue Mu et un étrange vase qu'il n'a jamais réussi à ouvrir. Ce garçon décidément plein de ressources sait aussi déchiffrer les écritures mayas.

Tao est constamment accompagné de la seule créature qui l'accompagnait sur son île des Galápagos: Pichu, un perroquet savant, qui communique dans un langage étrangement châtié! Ils forment à eux deux un couple relativement indépendant et indissociable, et c'est pourquoi Tao peut quelquefois se montrer récalcitrant et rechigner à se faire accompagner par les adultes.

MENDOZA

A en juger par les marques du temps sur son visage, on peut penser que Mendoza a une quarantaine d'années. Ayant fait partie de plusieurs expéditions vers le Nouveau Monde, c'est un marin expérimenté qui maîtrise toutes les techniques de navigation.

C'est apparemment sous les ordres de Pizarro lui-même qu'il a enlevé Esteban et Zia pour les mener jusqu'au Nouveau Monde, mais sa personnalité est à double face: on peut se demander si Mendoza suit les ordres de ses supérieurs ou s'il n'agit que dans son propre intérêt, suivant les enfants qui le guident vers les cités d'or. Dans tous les cas, on peut imaginer que Mendoza en sait plus sur ces cités d'or que Pizarro lui-même: il a fait des investigations dix ans durant, et elles l'ont mené jusqu'à Esteban, Zia, et leurs mystérieux médaillons.

Il ne se confie qu'à ses deux compagnons marins, Sancho et Pedro, et cela permet au spectateur de se faire une opinion plus claire à son sujet: Mendoza est avant tout motivé par les richesses que renferme le Nouveau Monde, et il fera tout son possible pour tirer les enfants des nombreux problèmes qu'ils rencontreront, car s'il les perd, ce sont les cités d'or qui lui échapperont.

...et pourtant... Au fil des aventures, un lent changement va s'opérer sur son caractère sombre et calculateur. Imperceptiblement, Mendoza va se découvrir une affection pour les enfants, et particulièrement Esteban. Au terme de la quête des Cités d'Or, il sera le seul à connaitre la vérité sur les origines du jeune garçon, et c'est pour le protéger qu'il les gardera secrètes.

SANCHO & PEDRO

On ne sait finalement que très peu de choses sur ces deux compères aussi indissociables que complémentaires : ce sont les hommes de main de Mendoza qui a su les convaincre de le suivre jusqu'aux Cités d'Or... A part cela, nous savons que ce sont des marins, qu'ils ont eux aussi été frappés par la fièvre de l'or et qu'ils sont prêts à toutes les bassesses pour parvenir à leur but ; d'ailleurs, maintes fois ils projetteront d'abandonner les enfants lorsqu'ils penseront n'avoir plus besoin de leurs services.

Leur physique particulier amplifie leur rôle de bouffons : Pedro ressemble étonnamment à un singe et le gros Sancho est bègue ! De plus, rien sur leur visage ne permet de leur donner un âge: est-ce que ce sont des jeunes recrues ou bien des navigateurs plus expérimentés? Mais malgré cette apparence comique, leur cupidité et leur manque de discernement mettront plusieurs fois toute l'équipe en péril.

LE PROPHETE VOYAGEUR

L'existence entière de ce personnage baigne dans le mystère : Esteban parviendra jusqu'à lui guidé par son seul destin et ne connaîtra jamais les traits de son visage, recouvert par un étrange masque d'or. L'étranger pour sa part ne lui révélera pas son histoire ni les liens qui les unissent...

La connaissance de cet inconnu semble n'avoir d'égal : en tant que gardien de la Cité d'Or, il connaît par coeur des histoires millénaires sur la rivalité entre deux continents engloutis : l'Atlantide et l'Empire de Mû. Pourtant nous apprendrons par la suite qu'en guise de gardien, il n'est en fait qu'un imposteur : le véritable gardien est mort trois ans avant qu'Esteban n'atteigne la Cité, et l'étranger s'est proposé à sa succession.

Il est en réalité celui que l'on appelle le Prophète Voyageur, un homme qui a voué sa vie à la recherche des cités perdues ; mais lorsqu'il atteignit enfin son but, il s'aperçut que la cité d'or n'était pas ce qu'il avait escompté... Qui est réellement cet homme, venu de la mer à l'ouest du Nouveau Monde, répudié par les Incas pour avoir fait un enfant à une vestale du soleil ? Savait-il que son destin était de périr avec la Cité ? Est-ce pour éviter son chagrin qu'il n'a pas osé apprendre à Esteban qu'il était son père ? Et surtout : que faisait un homme à la peau blanche au coeur d'une région inexplorée de ce continent ? Venait-il d'Europe ou de beaucoup, beaucoup plus loin ?...

Comentarios
Convert?w=220&h=220&fit=crop&cache=true
hace más de 4 años

Convert?w=220&h=220&fit=crop&cache=true
hace más de 4 años

Convert?w=220&h=220&fit=crop&cache=true
hace más de 4 años

Valoraciones
6.75
(4 votos)
Tu valoración
Guardado
Michel
Michel
Ana
Ana
SUPERAFA
SUPERAFA