Política de cookies: Usamos cookies propias y de terceros para mejorar tu experiencia de navegación. Si continúas navegando por esta web, entendemos que aceptas su uso. Más información aquí.
Aceptar

Chine, vivre dans un placard

Qui veut vivre dans la ville la plus riche de Chine ? Parmi 7 millions de Hongkongais. Dans un pôle financier et commercial d’envergure mondiale. Un nom de ville qui signifie « Port aux Parfums ». Une ville qui donne sur la mer.
9.75
2
7
118 visitas

Se loger à Hong-Kong, l’une des villes les plus peuplées de Chine, est devenu un défi !

Entre le manque de place et l’augmentation du prix des logements, quelques-uns des 7 millions de Hongkongais, les plus pauvres, sont obligés de s’entasser dans de minuscules appartements, pas plus grands qu’un placard.

On appelle ces mini-logements des cubicles (des cubes). Ces habitations sont tout simplement invivables. Pour sensibiliser la population à ce problème, la Society for Community Organisation (une association chinoise qui se bat pour les droits de l’homme) a réalisé une série d’affiches montrant des cubicles.

Les photos, prises du dessus, montrent particulièrement bien la petitesse du lieu et la promiscuité. Peut-on laisser des humains vivre dans ces conditions ?

Comment peut on remédier à cette situation ?

De minuscules logements se multiplient dans un contexte d’augmentation des prix du m² et de manque d’espace dans les villes asiatiques.

Un mode de vie qui s’adresse essentiellement à la classe moyenne, incapable de joindre les deux bouts.

Entre 9 et 12 euros par jour

Il faut se doucher avant d’accéder à l’appartement

Les appartements capsules ont vu le jour au Japon où ils ont connu un réel succès.

Tout d’abord conçu comme des hôtels, ils servent maintenant de logement principal aux salariés les plus démunis.

Ce concept s’étend maintenant à la Chine et à Hong Kong.

Comme son nom l’indique l’appartement capsule tient plus de la capsule que d’un appartement à proprement parler.

Il s’agit d’une pièce unique de 2m² où son locataire peut simplement s’allonger.

Une prison, ce n’est pas seulement un verrou, c’est aussi un toit (Michel Tournier)

Comentarios
Convert?w=220&h=220&fit=crop&cache=true
hace más de 4 años

Convert?w=220&h=220&fit=crop&cache=true
hace más de 4 años

Valoraciones
9.75
(4 votos)
Tu valoración