Cookies policy: We use our own and third-party cookies to improve your navigation experience. By browsing this site, we assume you consent to us using them. More information here.
Accept

Château du Clos Lucé

Un monument classé, pour faire revivre l’esprit de la Renaissance
1
317
70 visits

Le château du Clos Lucé, appelé autrefois le manoir du Cloux, est une demeure située en France, dans le centre ville d'Amboise au cœur du Val de Loire, Patrimoine mondial de l'Unesco. C'est là que Léonard de Vinci, invité par François Ier, vécut trois ans, de 1516 à sa mort le 2 mai 1519. Il a été construit en 1500.

En tant que maison de Léonard de Vinci, il fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1869.

Le Château du Clos Lucé est aujourd'hui un lieu d'interprétation, de connaissance et de synthèse qui a pour vocation de permettre au plus large public de découvrir l'univers de Léonard de Vinci. On y découvre tout l'univers de Léonard de Vinci. Il est situé dans le centre ville d'Amboise.

L’histoire du lieu

 

Autoportrait, Léonard de Vinci Turin, Bibliothèque Royale


L’esprit de Léonard de Vinci souffle sur le Château du Clos Lucé à Amboise, se mêlant à la mémoire de tous les hôtes célèbres qui ont fait les riches heures de la demeure. Heures royales, heures de génie, heures galantes et heures sanglantes, retour sur un lieu chargé d’histoire…

Quand le Manoir du Cloux était la propriété d’un marmiton anobli…

L’épopée de cette demeure de briques roses et de pierres de tuffeau, bâtie sur des fondations gallo-romaines, commence sous le règne de Louis XI, en 1471. Offert par le roi à son favori Etienne le Loup, un ancien marmiton qu’il anoblit, le Manoir du Cloux à Amboise, aujourd’hui Château du Clos Lucé, était entouré de fortifications, dont seule reste aujourd’hui la tour de guet. Au fond du parc, Etienne Le Loup possédait un pigeonnier, resté intact, qui pouvait abrite 1000 boulins.

Le Château du Clos Lucé, résidence de plaisance des rois de France

Le Château du Clos Lucé est acheté par Charles VIII le 2 juillet 1490 et devient la résidence d’été des rois de France, qui résident en Val de Loire au Château d’Amboise. 
Charles VIII transforme la forteresse médiévale en château d’agrément et fait construire une chapelle pour la reine Anne de Bretagne, qui y pleurait ses enfants morts en bas âge.
Plus tard, le jeune Duc d’Angoulême, futur François Ier, organise des jeux guerriers dans les jardins du Clos Lucé à Amboise. Sa sœur, Marguerite de Navarre, y écrit les contes de "l’Heptaméron". Frère et sœur reçoivent peintres, architectes, poètes, et font souffler sur les lieux l’esprit de la Renaissance.

L’ultime demeure de Léonard de Vinci

C’est en 1516 que François Ier invite Léonard de Vinci à Amboise, sur les conseils de sa sœur Marguerite de Navarre. 
« Tu seras libre, ici, de rêver, de penser et de travailler » : c’est ainsi que le roi de France accueille le génie italien, qui a franchi les Alpes à dos de mulet, transportant avec lui trois de ses plus remarquables œuvres : la Joconde, Sainte Anne la Vierge et l’Enfant et le Saint Jean Baptiste, qu’il termine ici, au Château du Clos Lucé à Amboise. 

Leonardo da Vinci, Mona Lisa Paris, Musée du Louvre


Recevant une pension de 1000 écus d’or par an, Léonard de Vinci est nommé « premier peintre, ingénieur et architecte du roi ». Jusqu’à sa mort, il est l’objet d’une véritable affection de la part de François Ier, qui l’appelait "mon père", de sa sœur Marguerite et de toute la Cour.

Heures galantes et heures sanglantes au Clos Lucé

La mort de Léonard de Vinci, le 2 mai 1519, tourne une page de l’histoire du château du Clos Lucé. Après ses heures royales et les heures de génie, le Clos Lucé connaît les heures galantes et des heures sanglantes. La belle Babou de la Bourdaisière, favorite de François Ier, s’y installe, puis quelques grandes dames de petite vertu et Michel du Gast, Capitaine des Gardes d’Henri III, qui participe à l’assassinat du Cardinal de Guise.
En 1660, le Manoir du Cloux prend le nom de Château du Clos Lucé. Il appartient par la suite à la famille d’Amboise, qui le sauve de la destruction durant la Révolution.

Un monument classé, pour faire revivre l’esprit de la Renaissance

Monument classé, le Château du Clos Lucé à Amboise est depuis 1854 la propriété de la famille Saint Bris. Un important chantier de restauration intérieur et extérieur est ouvert dès les années 1960 pour rendre à la demeure son aspect Renaissance : la cuisine, la grande salle du Conseil, la chambre, les salles du sous-sol où sont présentées quarante machines imaginées par Léonard de Vinci, ainsi que la chapelle et ses fresques, ont retrouvé leur visage d’antan.

09 Feb, 2017
Comments
Convert?w=220&h=220&fit=crop&cache=true
almost 5 years ago

Ratings
(0 votes)
Your rating